yosemite_logoWhere Apple want it drive me ?

Il y’a quelques années, on était même encore au XXe et on payait encore en Francs, un texte [1] avait parcouru le web, racontant la journée trépidante d’un ingénieur système.

À l’époque, Windows en prenait pour son grade, l’auteur argumentant même avec des exemples croustillants que tous les utilisateurs de l’époque subissaient quotidiennement et donnaient au texte cette saveur particulière qui allait du rire franc et sincère des utilisateurs Unix et Apple, au rire jaune des utilisateurs Windows.

20 ans plus tard, les utilisateurs Unix rigolent toujours, les utilisateurs Windows ont fini par intégrer la couleur de leur rire, et les utilisateurs Apple… pleurent !

Pour ma part, j’ai un Mac pour travailler et commettre mes billets sur ce site, mais j’ai surtout une tripotée de serveurs, tous sous Linux, pour « héberger mon projet ».

Aujourd’hui, communiquer avec mon serveur local situé à quelques mètres et directement connecté en Ethernet à mon Mac est quasiment devenu une activité mystique tant il est possible que des fois, il ne soit pas totalement impossible qu’il y’ait eu à un moment une probable éventualité pour que tout ce qui devait se produire l’ait été…

Je ne vais pas rentrer dans les détails, un seul suffit et les quelques milliers (oui, milliers) [2] de messages que vous trouverez sur les forums officiels d’Apple vous le confirmeront : dicoveryd !

Pour que l’iPhone de Mamie Antoinette puisse communiquer tranquillement avec son Apple-TV, sa borne AirPlay, son MacBook et son iMac, le tout en parfaite synchronisation avec son compte iCloud, Apple à mis en place toute une… euh comment dire… une chiée, c’est le terme, Apple à donc mis en place toute une chiée de fonctions disais-je.

Pour que toute cette montagne de fonctions puisse collaborer, Apple à eu la très bonne idée de réécrire complètement l’une des briques de son système, laquelle servant de fondation principale à tout ce qui concerne de près ou de loin le réseau, qu’il soit local ou non.

L’ancienne brique, connue sous le vocable technique de mdnsresponder avait effectivement un énorme défaut qu’elle traînait depuis presque 20 ans : Elle fonctionnait du feu de dieu sans le moindre problème…

L’ironie à toujours fait partie de mon univers, notamment quand je rédige un texte, mais j’ai aussi un métier (hébergeur de sites Internet) et j’ai de plus en plus de mal à être ironique quand ces petites subtilités marketing viennent plomber mon chiffre d’affaires personnel, tant je perds des heures à essayer de faire fonctionner un truc, me battant avec un bug incompréhensible et illogique de mon code, alors qu’en fait, c’est juste Yosemite qui pose la question à la mauvaise personne, suite au très mauvais conseil de discoveryd

5 minutes (vérifié et chronométré) avant d’avoir la main sur l’extérieur tous les matins au réveil du Mac, Safari se contentant de mouliner dans le vide. Le terminal est quant à lui parfaitement connecté sur mes serveurs en SSH, mais les mêmes serveurs restent introuvables pour Safari…

Mon Mac mettant environ 9 secondes à démarrer (merci le SSD), le mettre en veille n’a plus aucune utilité désormais s’il faut attendre autant. Surtout quand le problème, pardon, the new awesome feature specialy developed for Mamie Antoinette By @Tim_Cook himself est en vrac 99 % de son temps et exige de toute manière un reboot forcé pour se réveiller elle-même.

Les problèmes causés par dicoveryd sont connus et Apple ne peut décemment pas éluder la question comme si elle n’existait pas.

Sur les forums Apple, des rapports très pointus [3] ont été publiés qui démontrent clairement la « perfectibilité » de cette brique logicielle pourtant fondamentale, mais à part quelques réponses de contributeurs courageux, la seule réaction officielle d’Apple sur le sujet sera le verrouillage des sujets émanent des utilisateurs qui comme moi, sont vraiment en colère…

Qu’Apple glisse sur une perte de qualité dans ses produits est une chose et j’ai (encore un peu) confiance en sa capacité à rebondir [4], mais qu’elle pratique la censure arbitraire sur les sujets qui la dérange est une nouveauté dans l’histoire d’Apple, qui ne nous avait guère habitués à ce genre de pratique jusqu’à présent.

Il y’a vraiment des soucis dans la pile réseau d’OS X et Apple ne pourra l’éluder encore très longtemps. En attendant, je serais prêt à parier que nombreux sont les professionnels qui ont dû passer chez la concurrence pour juste pouvoir continuer à travailler, chose devenant de plus en plus difficile, voir impossible, avec un Mac.

Pour ma part, je vais laisser mon Mac mourir tranquillement, ben oui, il est hors de question que j’installe la prochaine bouse système d’Apple, et comme cela va imposer des mises à jour aux logiciels que j’ai payés, il se trouvera fatalement un jour ou ils seront tous devenus incompatibles avec la dernière version « Mamie Antoinette Extended Version 17.12.548.2.365.2.01.24.8 b Proof By @Tim_Cook himself » et je n’aurai alors d’autres choix que de passer sous Linux.

En voulant absolument faire plaisir à Mamie Antoinette, Apple est juste en train de faire fuir tous les autres, en plus elle s’en cogne de Licloude ou de Liffone, elle habite Charlerois et ne comptait pas déménager de si tôt. Pis surtout, elle n’a pas d’iPhone, ni de Mac, ni rien en fait, Mamie c’est une vraie elle, son téléphone à 50 ans, il est en bakélite et fonctionne comme au premier jour, lui !

-- 
(\_ _/)
(='.'=)
(")_(") Maître Maa / triste

Notes

[1] Le fameux texte original : ingenieur-systeme

[2] Une recheche sur le terme « discoveryd » sur le site Apple.com

[3] Un exemple de rapport pointu en provenance d’une sommité du monde des développeurs Apple : Open Radar Report

[4] Malheureusement, cette triste glissade vers la médiocrité à déjà fait des ravages chez Apple, et à l’époque déjà, elle avait du être sauvée in-extremis, sauf qu’aujourd’hui, le sauveur n’est plus là pour faire le Job