Piaf 1Mais con genre… prix Nobel !

Comme toute tentative de hameçonnage qui se respecte, le message courriel que j’ai reçu ce matin est particulièrement croustillant, débordant de tentative de parler bien, plein de jolis mots impressionnants, le tout bien entendu saupoudré d’un peu de coulis de fautes d’orthographe pas piquées de hannetons…

Le truc est censé se faire passer pour Yahoo (chez qui j’ai une adresse courriel) et surtout, il est censé me faire peur au point que dans ma folie irréfléchie je me laisse emporter par mes réflexes de défense primaires.

Ci-après, le méchant message de la mort non modifié, présenté tel que je l’ai reçu :

L’équipe de Yahoo!

Suite au renouvellement automatique de votre abonnement® le serveur a rencontré certaines erreurs ne permettant pas de répertorier votre adresse. Nous vous informons que vous ne pourrez plus accéder à votre compte ! Ni utiliser les profils associés si vous ne vous identifiez pas selon notre règlement car chaque jour des milliers de comptes en ligne sont piratés. Veuillez dans un délai de 48 Heures confirmer votre adresse messagerie ainsi que toutes les informations demandées par le biais du formulaire ci-dessous.

Yahoo! Carte ID Information Obligatoire
Identité Utilisateur
Nom :
Prénom :
Informations de connexion (Obligatoire)
Date de naissance(*) :
E-mail Yahoo(*) :
Mot de Passe(*) :
E-mail Alternative(*) :
Mot de Passe(*) :
Pays et ville de résidence(*) :
Code postal (*) :
Téléphone (*) :

NB: En cas de manque d’information demandée sachez que cela entraînera la suppression définitive de votre adresse messagerie.
Cordialement.
Direction Yahoo! Mail.

Dans l’ordre d’apparition à l’écran, ce texte tente de m’expliquer :

Que le mot abonnement est une marque déposée, euh…

Que le serveur ne retrouve pas mon adresse, mais arrive quand même à m’envoyer un message, re-euh…

Qu’il faut s’identifier selon un règlement… re-re…

Ok, on va pas plus loin, vous aviez deviné que c’était du Google Traduction tout craché.

La suite sans ponctuation est un texte qui semble avoir été pondu par un adolescent qui nous fait un petit caprice.

Bon, on passe rapidement sur le reste et on va maintenant essayer de comprendre le détail qui tue :

Normalement, un mail frauduleux est censé vous faire croire que vous avez un gros souci chez un de vos prestataires et contient généralement au moins un lien que vous devrez suivre sans réfléchir.

Non seulement le texte ci-dessus est tout sauf discret, ce qui devrait je pense amener environ 100 % des personnes qui le recevront à l’ignorer, mais surtout, il ne contient aucun lien… et donc, il ne sert tout simplement à rien, comme son auteur d’ailleurs.

Encore un parasite à qui j’adresse l’expression de mon plus profond mépris distingué…

-- 
(\_ _/)
(='.'=)
(")_(") Maître Maa

Notes

Adresse de l’abruti : christian-leparc AT bbox POINT fr, faites chauffer vos spamassassin, le mien est mis à jour déjà.