wp-media-8

Révolution…

On me reproche souvent des prises de position un poil trop « irrévocables »…

Hm…

Bon déjà, j’écoute les reproches que l’on me fait, et je les entends bien, mais…

Comme dirait Étienne Chouard, on devrait vraiment se concentrer sur la vraie cause et arrêter de perdre notre temps sur les mauvaises, généralement initiées par ceux-là mêmes qui ont un intérêt à ce que l’argent du contribuable soit avalé par le futile pour bien noyer l’important, voire le vital et éviter que le commun des mortels ne s’aperçoive qu’il est dans la Matrix…

Comment expliquer un état de fait, institué depuis plusieurs siècles par nos élites, toujours représentées actuellement par les marionnettes des gouvernements, touchant pratiquement tous les rouages de la société à une échelle mondiale, une stratégie tranquillement installée à grands coups de corruption à tous les étages et dont aucun homme politique actuel (dans le monde) n’échappe, aucun.

J’en suis bien incapable, je n’ai pas (encore) l’érudition nécessaire, mais je tends à y parvenir un jour, en attendant je m’informe, et concernant le paragraphe précédent, je pense que quelques vidéos de Chouard répondront pour moi.

Moi je suis un autre type d’éveillé, je sais d’avance où le menteur veut m’emmener, et ne tombe donc pas dans son petit piège pathétique.

Mais je vois aussi, de par mes lectures diverses et variées, que cette prise de conscience semble se généraliser sur toute la planète, et qu’un peu partout, des actions pacifistes sont menées avec des résultats plus que probants…

Ces actions, même si elles sont localement « amusantes » ne sont pas moins autant de revenus qui échappent au capital… aie…

Si on recoupe l’idée générale telle que très bien racontée par Étienne [1], on comprend que tout s’inscrit dans un schéma mondial parfaitement bien huilé… huilé oui, enfin presque…

Techniquement parlant, le capital en est arrivé à un point où, emporté par une logique implacable et exponentielle, il se retrouve confronté à deux variables qu’il ne gère pas, le temps et la finalité physique de notre planète.

Pour le temps, on ne va pas rentrer dans les explications quantiques, absolues, relatives ou cordiennes, prenons le juste pour ce qu’il est, un flux qui s’écoule régulièrement dans un seul et unique sens.

La finalité de notre planète, c’est simplement le fait que, quelles que soient les ressources qu’elle possède en son sein, celles-ci sont de toute manière limitées au volume de la planète elle-même qui est fixe et représentent donc un ensemble fini.

Partant de ces deux postulats, essayez de me fabriquer une équation en ajoutant une variable coût des ressources dans le temps aux deux précédentes ci-dessus expliquées, faites évoluer le prix de vos ressources sur une base spéculative exponentielle, et laissez mijoter quelques siècles…

Quel que soit le modèle économique choisi, si celui-ci est spéculatif, l’équation explose à un moment donné, elle ne peut être stable.

Aujourd’hui, le système qu’il est bien pour nous mais qu’il est quand même extorqué par nos marionnettes gouvernementales est arrivé à une étape forte de son existence, sauf qu’il n’est pas mature…

Ce système de sponsoring politique qui consiste à aider financièrement un homme pour qu’il accède à un pouvoir qui lui sera ensuite tout acquis, ce système donc à une faille, Internet.

Jusqu’à aujourd’hui, le système était bien huilé, parce que les huileurs ignoraient ce qu’ils faisaient, le rôle précis de leur existence, ne se posaient pas de question, buvaient comme petit lait l’information qu’on leur transmettait.

Internet en permettant cette transmission par d’autres sources que la propagande officielle et recommandée [2], à surtout ouvert une boîte de pandore que les gouvernants, leurs marionnettistes plutôt, n’ont absolument pas pris en considération au moment de sa naissance, ne prenant pas la chose au sérieux, et ce fut leur plus grande erreur.

Depuis une bonne dizaine d’années, on à vu naître de nombreuses lois dans le monde pour protéger l’exception culturelle et les artistes en général, LEN, LCEN, DADVSI, Hadopi…, d’autres bien plus dangereuses ont été votées à l’échelle planétaire, toujours sous le couvert de protection de la culture et du commerce, et toutes l’ont été sans aucune concertation des concernés, à commencer par les peuples eux-mêmes.

Ces peuples, qui se retrouvent aujourd’hui coupables de crimes potentiels, car possédant simplement une connexion Internet… il y’a tellement d’infractions possibles que toute personne sur la planète possédant un abonnement Internet et s’en servant, peut à tout moment se retrouver à Guantnanmo…

Si vous ne voyez toujours pas…

Mais voilà, pour nous aider et nous démocratiser, nos très chers gouvernants [3], nous ont concocté une machine administrative ultra poussive, totalement déficiente, construite en dépit du bon sens, et surtout extrêmement lente, trèèèèèèèèèès lente…

Mais lente ne veux pas dire immobile, et à cause de quelques irréductibles qui s’accrochent à leurs procédures, les couperets finissent par tomber les uns après les autres, qui sont autant de faits accablants qui ouvrent les esprits à leur manière, et là aussi, c’est une évolution exponentielle…

Résultat, ils sont pris par le temps, et agissent donc à découvert, sûrs de leurs impunités, mais le temps joue en notre faveur, le leur se compte en jour, ils ont des ascenseurs à renvoyer dans des temps impartis par leurs sponsors, nous on à rien à perdre, encore moins notre temps.

Nous sommes de plus en plus nombreux à voir les signes de cette corruption globale et à voir que toutes ses petites actions locales ont finalement un impact énorme sur le système global, l’évolution ultra répressive des lois dans le monde ses dernières années est un signe que les marionnettistes ont les chocottes, ils cherchent à discréditer, ne proposent rien de concret alors que la demande est extrêmement forte partout, se complaisent dans leurs discours dégoulinants de cynocrisie, usant de leurs pouvoirs relatifs pour faire taire toute objection, car ils savent qu’ils ont perdu le contrôle :

L’information ne leur appartient plus, ils ne peuvent plus mentir.

Oui ce pouvoir est relatif, et toute personne qui cherche l’information partout ailleurs qu’à la source officielle le sait très bien.

Alors si ma position est encore irrévocable à vos yeux, c’est juste parce que vous n’êtes pas encore allé vous informer ailleurs, et il est temps que vous vous y mettiez, après vous verrez que ma position n’est pas si extrémiste…

Non, je suis optimiste, car pour chaque petit bâton jeté dans leurs roues, ce sont des milliards qu’ils perdent et pour certains, c’est de plus en plus près de la vraie banqueroute…

Nous au contraire, on gagne en qualité de vie, on n’aime pas leurs produits alors on fait autrement, et eux, ben ils commencent vraiment à pleurer, et c’est cool, faut pas lâcher, on tient le bon bout, et puis, on est bien trop nombreux et pas si pressés… finalement 😉

Eux par contre… ils peuvent disparaître aussi vite que les dinosaures.

-- 
(\_ _/)
(='.'=)
(")_(") Maître Maa

Notes

[1] :Voir la vidéo sur les 1 % qui se gavent comme jamais, expression que vous m’entendrez souvent employer d’ailleurs, vous savez maintenant pourquoi.

[2] : En plus des 5 fruits et légumes bien entendu.

[3] : Ne vous inquiétez pas, on à gardé les factures.