Banane à la langue de bois, façon Robert…

wp-media-39Personne n’en a rêvé, Robert l’a fait

Le Budget primitif 2014 EST PAR FAI TE MENT maîtrisé… dit il sans perdre son sang froid…

Bon, déjà il parle du budget primitif, ça ne mange pas de pain, ça n’engage personne (et surtout pas celui qui le dit), et on sait déjà que ce ne sera pas respecté, les choses changent tellement vite entre l’idée primaire et sa réalisation finale, surtout si on se permet de comparer avec les gros chantiers qui nous sont généralement facturés entre deux et deux fois et demie plus cher que le budget final validé, qui lui-même est généralement le triple du budget primitif…

Je vous laisse faire le calcul, moi j’ai du rab de purée à terminer…

Parfaitement maîtrisé, deux perles dans la même phrase, on frise le génie, enfin non, faut pas abuser non plus. Si je puis me permettre, je rappellerais à M. Robert que sans maîtrise, la puissance n’est rien, et surtout, que personne n’est parfait.

C’est indigeste comme un C.V. d’énarque, et presque aussi vide, de sens comme de forme.

Bon, après on comprend mieux :

Ces trois idées sont le respect des engagements, être dans une parfaite logique de maîtrise des équilibres et être dynamique et volontariste dans l’action portée par la collectivité

À vos souhaits…

Le respect des engagements, venant de sa bouche, on est tout conquis, et comme on le dit sur d’autres planètes : ah mon Robert, tu m’as conquis, j’t’adore…

Déjà faut oser.

Une parfaite (encore ce mot, il me semble pourtant qu’il était déjà mal compris au paragraphe précédent) logique de maîtrise des équilibres…

Logique, parfaite, maîtrise et équilibre…

La logique voudrait au contraire que l’on maîtrise ce parfait équilibriste, je prends note pour les prochaines élections.

On termine avec le truc que je pourrais presque prendre comme un espoir dans ma propre affaire, mais comme je ne suis pas dupe…

Dynamique (les Réunionnais qui attendent depuis plusieurs années que leurs procès soient jugés apprécieront), volontariste (là il veut juste dire qu’il faut volontairement mettre le frein à main histoire que ça n’avance pas trop vite, d’où le paragraphe d’avant sur le dynamisme), quant à l’action portée (comme un coup, avec force et tous et tous ?) à la collectivité, effectivement, on se demande même comment elle fait pour tenir encore debout avec tout ce qu’elle s’est pris dans les mirettes la pauvre !

À force de nous vendre (très cher si possible), leurs imbuvables expérimentations politiquement-correctes-mais-qui-ne-veulent-rien-dire, ils vont vraiment finir par ne plus être écouté, en tout cas, moi j’entends rien, j’vous jure.

Bon allez on revient à notre mouton, ce site à un thème, n’en sortons pas et passons à une nouvelle bien plus rafraîchissante : CARPA, ou les mathématiques pour les nuls…, et là je me pose vraiment des questions.

Ah que je l’aime Ma Réunion, et comme disait Churchill : une déclaration par jour éloigne le médecin, surtout si elle est en bois.

Rendez-vous demain pour la rubrique du Maa… je suis sûr que mes sites péis favoris vont me trouver de quoi écrire.

Post-Scriptum

En parlant de maîtrise de budget, M. Robert devrait aller donner quelques conseils à la municipalité de la possession, elle en à besoin… ou pas, mais là c’est aux Possessionnais de bien le noter pour les prochaines élections…

-- 
(\_ _/)
(='.'=)
(")_(") Maître Maa