Maverick partage comme bon lui semble ?

wp-media-28Un carnet d’adresses bien peu étanche…

Stupéfaction hier soir après avoir suivis un lien contenu dans un courriel en provenance de Linkedin m’invitant à valider une demande de contact qui m’avait été envoyée par un ami.

Le connaissant j’ai bien entendu validé la demande, et une fois celle-ci confirmée, j’ai immédiatement été redirigé automatiquement vers une page me proposant des contacts qui pourraient m’intéresser, jusque là rien de bien folichon, et généralement, je ferme la fenêtre sans trop chercher à en savoir plus.

Sauf qu’hier soir, je remarque d’entrée que les contacts proposés me sont pratiquement tous connus.

Partant de là, mon intérêt s’aiguise et je me décide à y jeter un œil de plus près.

Impressionnant, je les connais effectivement presque tous, et si parmi eux j’en remarque certains qui ont un compte Linkedin, je remarque surtout un grand nombre de propositions qui ne sont reconnaissables qu’à leurs adresses courriel affichées en clair.

L’analyse est rapide et très vite je découvre qu’il s’agit en fait de pratiquement tous les contacts de mon carnet d’adresses personnel que je n’ai jamais partagé avec Linkedin. Certains contacts proposés sont en ma possession depuis des années et plusieurs d’entre eux ont changé d’adresse, les adresses affichées ne sont donc plus actives depuis bien longtemps, et jamais leurs propriétaires ne se seraient amusés à ouvrir un compte Linkedin avec des adresses non fonctionnelles…

Je suis un peu courroucé sur le coup, je ne suis pas né de la dernière pluie et je fais extrêmement attention à tous mes comptes sociaux, qui généralement sont très bien configurés pour n’afficher que ce que je veux bien partager et surtout, aucun de mes comptes (aucun !) n’a accès à mon carnet d’adresses personnel.

Alors, comment expliquer que mon carnet d’adresses se retrouve ainsi partagé sur Linkedin sans que j’en aie fait la demande ni même que j’ai à un moment accepté et encore moins validé le partage ?

Mac OS X déciderait-il de lui-même que mes données personnelles méritent d’être partagées ?

Et si oui, de quel droit Apple s’autorise ce genre de décision sans en avertir au préalable l’utilisateur ?

Ou bien, et c’est malheureusement l’explication la plus crédible, ne serait-ce finalement qu’un bug de plus comme il en sors de plus en plus depuis Mac OS X Lion et qui semblent désormais faire partie du quotidien d’Apple ?

J’utilise le matériel Apple depuis mon premier Mac, un Mac + en 1989, et j’ai toujours été très satisfait de mon expérience utilisateur, en grande partie grâce à l’absence de bugs.

Mais voilà, je constate malheureusement une recrudescence des dysfonctionnements en tout genre depuis Lion, et franchement, je regrette vraiment Snow Leopard qui pour moi restera définitivement le dernier vrai système sorti des cartons de Cupertino.

Quant à Mountain Lion et maintenant Maverick, je suis véritablement dégoûté par le nombre impressionnant de bugs, de dysfonctionnements ou tout simplement de nouvelles façons de voir les choses qui font qu’on ne contrôle désormais pratiquement plus rien.

Je ne parlerais pas de cet iCloud qui non content de nous imposer un stockage externe, est très souvent à l’origine de pertes de données significatives que l’on ne peu corriger qu’en le désactivant.

Encore une conséquence de ce nivellement par le bas qui semble aujourd’hui faire partie de notre vie, tous secteurs confondus…

Triste, vraiment très triste 🙁

-- 
(\_ _/)
(='.'=)
(")_(") Maître Maa