Spéciale fête : Soupe de Banane sans Banane…

wp-media-32Pauvres grandes surfaces…

Il est difficile pour les grandes surfaces de jongler entre la concurrence et le chariot-type, explique Marie-Christine Tizon, présidente de l’OPMR.

Une intro de compèt’ comme je les aime, que tous les petits commerçants et autres artisans apprécieront à sa juste valeur, je pense.

Il est vrai qu’en matière de concurrence, limite déloyale si on s’insère quelques picosecondes dans le contexte de cette déclaration, je n’y étais pas, mais je vois bien que la dame à presque les larmes aux yeux, pauvres grandes surfaces, il est vrai donc, qu’en matière de concurrence, les grandes surfaces ont toujours fait preuve d’une très grande sportivité, à l’image d‘un autre grand exemple de la surconsommation, accessoirement septuple vainqueur d’une boucle qui finalement pour lui n’était qu’une parabole… et qui au final finit par abdiquer, son vélo n’arrivant plus à traîner toutes les casseroles…

Pauvres grandes surfaces, ah que j’aimerais entendre ses trois mots sortir de la bouche d’un élu, s’émouvant devant les ravages des flammes dans les forêts du Maïdo et se promettant de tout faire pour ne pas que ce la se reproduise pas…

Mais les poètes n’ont pas la même conception des grandes surfaces, les miennes sont oniriques, les leurs débordent de fric, et ce qui me rassure au plus profond de moi, c’est que je ne suis pas sûr d’être plus malheureux dans l’histoire.

Bon, on le savait que ce truc du chariot type n’était qu’un vent de plus, mais là où on se pignole vraiment, désolé pour le vocable exotique, mais c’est le meilleur que j’aie trouvé, c’est l’histoire qu’ils nous sortent à chaque fois, presque on en arriverait à être impatient d’entendre la prochaine, une imagination aussi débordante pour ne rien dire, magie de la politique d’aujourd’hui.

wp-media-44
Ceci est grande surface Réunionnaise qui n’à rien de pauvre.

-- 
(\_ _/)
(='.'=)
(")_(") Maître Maa