T’es en France, et t’as même pas de gouvernement ? Nan mais allô quoi !

personne-ne-nait-racisteEt pourtant !

Je pense que l’on a atteint les limites de notre patience, je ne crois pas trop m’engager en parlant au nom de mes concitoyens français, les ceux d’en bas, et les payeurs d’impôts, entre autres.

Je n’appartiens à aucune communauté religieuse, et j’apprécie mon pays parce qu’il fait partie de ceux qui justement n’imposent aucune direction à leurs citoyens, les laissant pratiquer ou pas, le culte qui leur convient, laïc, il paraît qu’on dit.

C’est quand même un des éléments les plus importants de notre constitution, et l’absence de religion au sein des institutions, une protection contre une possible prise de contrôle par l’une d’elles.

D’aucuns sont gentiment remis sur le droit chemin, qui après avoir un peu trop ostensiblement affichés un signe d’appartenance à une communauté, un foulard, une croix, se voient tirer l’oreille en prime time au 20 h, avant d’être lourdement emprisonnés, voire reconduis à la frontière après, si c’est possible.

Dans le même temps, des députés, travaillent tranquillement, la kippa rivée sur le crâne, mais eux, seront promus ministres…

Pour être franc, le français que je suis est bien emmerdé, désolé pour les mots crus, mais cette histoire de quenelles me fait chier.

En arriver à devoir presque être obligé de prendre position pour prouver que nous ne somme pas antisémite, tout ça parce que nous pensons qu’une quenelle n’est qu’un geste potache et que la dérive organisée par les fausses victimes est en train de virer à lia guerre civile.

un-depute-francais-au-travail

La quenelle est un geste antisémite ?

Soit, la justice pourrait éventuellement trancher, mais tout citoyen ayant un minimum de cervelle, ne peut être que mort de rire en imaginant la tête du type qui aurait le courage d’aller voir un juge et de lui expliquer la chose, le ridicule ne tue pas dit on, je n’en suis pas si sûr, en tout cas, moi je n’en survivrais pas…

En attendant une justice qui ne se prononcera jamais, étant donné le ridicule de la requête, les fausses victimes, avec l’appui de représentants de notre gouvernement, qui sur le coup seront soudainement atteints de cécité totale (oui oui, ceux-là mêmes ci-avant cité), se permettent de faire justice eux-mêmes, et qui une fois relâchés (relâchés ? malgré les aveux et les preuves !) sont carrément invités dans des médias complaisants pour y être interviewé… en exclusivité. Morandini tiens toi bien, on à trouvé encore plus grave que toi, et la concurrence va être rude.

Je vous livre ci-après (copie conforme, fautes comprises), quelques morceaux de choix de l’interview ainsi que deux liens pour y lire l’originale, l’un est le site du média complaisant lui-même, l’autre est celui de leur organisation, qui comme elle affiche son nom publiquement, ne verra pas d’objection à ce que je le répète ici, qui se nome : la Ligue de Défense Juive

i24news

Un des « 6 justiciers anti-quenelles » mis en examen dans les expéditions punitives à Lyon contre les personnes qui ont fait le salut nazi inversé, était mardi soir sur le plateau d’i24news, où il a souhaité gardé l’anonymat.

Définition du mot inversé, et bravo pour l’anonymat, je reconnais bien là l’apanage des lâches…

Le justicier

Nous avons appelé le responsable pour attendre des sanctions mais elles n’ont pas été prises. Nous avons donc décidé de faire justice nous-mêmes, d’agir nous-mêmes et de frapper fort.

Et mon grand-père qui me répétait tous le temps que l’on ne devait jamais faire justice soit même… mais ce devait être sur une autre planète, ou un rêve, ou les deux…

Le justicier

Quelle est la prochaine étape ?
La prochaine étape c’est la surprise. Nous n’avons pas l’habitude d’exposer nos types d’actions avant de les concrétiser.

Clair, et comme ils seront là aussi anonymes… lâches, tout ça, tout ça…

Le justicier

Nous avons pu faire augmenter le taux de chômage en France car énormément de personnes ont été licenciées après avoir effectuées des quenelles.

Non mais là stop, je dis stop, je rêve éveillé là, être fier de contribuer à l’augmentation du taux de chômage, la provocation est énorme, elle en est presque drôle, faudrait vraiment être taré pour se laisser avoir, c’est de l’enfumage de compétition, du pur terrorisme et c’est cautionné par l’état, hallucinant…

Je suis en France encore ? C’est juste une question, au passage…

Le justicier

Dieudonné en ligne de mire ?
Ce qu’on peut dire aujourd’hui c’est que Dieudonné est une cible potentielle à nos yeux.
Alors oui, Dieudonné n’est pas à n’est pas à l’abri, Alain Soral n’est pas à l’abri. D’autres personnes ne sont pas à l’abri.

Dieudonné fait rire des milliers de spectateurs, un ministre (sans sa kippa pour une fois) déclare qu’il s’agit de troubles à l’ordre public…

La Ligue de Défense Juive menace publiquement et nominativement des personnalités, et des citoyens, ou sont les réactions ?

Le justicier

Cela ne nous amuse pas de prendre de notre temps, de notre travail, de notre vie privée pour agir en toute impunité.

Bon, là c’est sûr, c’est la caméra cachée…

Oui ça me fait chier, parce que je n’ai vraiment aucun ressenti particulier envers les juifs, et que cette escalade ridicule est absolument abjecte. Elle nous met tous dans une position très délicate, nous pousse les uns contre les autres, tous les français sont devenus des coupables potentiels, et le gouvernement laisse faire sans réagir alors que des agressions sont perpétrées, et des menaces diffusées avec l’aide des médias…

Y’aurait pas comme un problème là ?

Tout est fait pour déclencher un conflit, et j’appelle tous les Français à être extrêmement vigilants, l’adversaire n’attendant qu’une étincelle pour lâcher ses bombes, il va falloir être aussi pacifiste que nous savons le faire, si nous cédons à la provocation, il va vraiment y avoir une guerre en France.

Monsieur le président de la République, allez-vous faire quelque chose ?

Je n’ai pas le souvenir d’avoir glissé un bulletin de la Knesset dans l’urne aux dernières élections française… j’ai au contraire eu le malheur de voter pour vous (parce que j’avais vraiment pas envie de me taper l’autre 5 ans de plus), et je n’aurais aucun scrupule à voter votre démission.

Cette provocation va continuer longtemps ?

Vous êtes mon représentant, et en mon âme et conscience je vous le dis, je désapprouve totalement le pouvoir que vous accordez licitement à une association qui ne représente en rien les français, et qui ne représente d’ailleurs même pas les juifs de cœurs.

Monsieur le président, si vous n’êtes pas capable d’agir face à cette prise de contrôle manifeste d’une toute petite minorité, il est de mon devoir de citoyen de vous prévenir que je pourrais bientôt considérer la résistance comme seule solution pour vous amener à la raison.

Et je ne sais ce qu’en pensent mes concitoyens, mais à en juger les échos rien que dans mon entourage, il y’a du monde qui pense comme moi.

Monsieur le président, la balle est dans votre camp, sachez faire en sorte qu’elle ne sorte pas de sa douille.

-- 
(\_ _/)
(='.'=)
(")_(") Maître Maa

Je suis un citoyen inversé…

Palme et soleilEt j’en suis fier !

Cher président inversé,

Je n’ai pas voté pour toi, je suis donc l’inverse d’un de tes électeurs… et j’en suis fier !

J’ai des oreilles et elles fonctionnent, je suis donc l’inverse d’un sourd… et j’en suis fier !

J’ai un cerveau et je m’en sers, ne t’en déplaise, je suis donc l’inverse d’un abruti… et j’en suis fier !

J’ai des yeux, un peu fatigués, certes, mais pas trop, je suis donc l’inverse d’un aveugle… et j’en suis fier !

J’ai une conception de la vie basée sur le respect et l’amour, je suis donc l’inverse d’un terroriste… et j’en suis fier !

J’ai une mémoire qui fonctionne très bien, je suis donc l’inverse d’un mouton facile à duper… et j’en suis fier !

J’ai une certaine conception des valeurs qui ont fait la force de ma patrie, je suis donc l’inverse d’un de tes amis, je n’aurais jamais de faux travail dans un de tes faux ministère… et putain ça, j’en suis fier !

Je suis né au siècle dernier dans un pays magnifique et historiquement respecté dans le monde entier que l’on appelle encore La France (avec les majuscules s’il te plaît), je suis donc l’inverse d’un étranger dans son pays… et putain ça, j’en suis fier !

J’aime ma planète et ses habitants, je suis donc fatalement un peu en décalage avec tes discours racistes, xénophobes et antisémites que tu n’arrives même plus à masquer derrière tes mensonges… et j’en suis fier !

Je me plais à me cultiver, à me questionner, à faire fonctionner mon libre arbitre ou bien encore écouter les autres, je suis donc encore une fois l’inverse de ce que tu voudrais que je sois… et j’en suis fier !

J’aime les quenelles, aussi bien celles qui se mangent et qui fuient un peu mon assiette en ce moment (et sur ce point, je suis malheureusement l’inverse du seul à qui ça arrive), que celles que tu te manges en ce moment (et là par contre, je suis l’inverse de celui qui n’en rit pas), je suis donc un dangereux terroriste à abattre… vite… et j’en suis fier !

J’aime ma langue, car elle est riche et pleine de mots (si si, j’te jure mec, des mots…) qui ont encore leur place dans le dictionnaire, cette langue qui sait encore ce qu’est l’inverse de quelque chose, contrairement à toi qui n’à même pas conscience d’être l’inverse d’un homme, et j’en suis fier !

Alors aujourd’hui, j’aimerais savoir ce que l’inverse de mon président ne pense pas de savoir ce que les citoyens inversés qui n’ont pas voté pour lui pensent des problèmes inversés qu’ils subissent et que tu ne vois pas, de ces mots dérangeants et inversés que tu fais mine de ne pas entendre, des ces choses horribles que tu aimerais qu’ils ne voient pas, de ces actes barbares qu’ils ne cautionnent pas, de ces valeurs que tu ne défends pas, de cette mémoire que tu effaces un peu vite, de ce pays que tu n’aimes pas, de cette culture que je ne renierais pas malgré ton invitation à me laisser guider aveuglément en toute non-confiance en toi, et de ce libre arbitre que tu voudrais me supprimer parce qu’il est trop bon pour moi (et surtout très mauvais pour ton propre compte en banque) ?

Par contre, si tu pouvais vraiment faire l’inverse de tout ce que tu fais depuis que tu as été élu, je ne t’en saurais de toute manière pas gré du tout, comme tu ne l’as sûrement pas lu quelques lignes plus haut, j’ai trop de mémoire pour oublier tout ce que toi et tes amis corrompus n’avez pas fait pour l’oublier le jour du vote.

Ah et au cas où la débilité de ce texte ne t’apparaît pas du premier coup d’œil, je te dirais alors, à la manière d’un Deproges en son temps :

Cher président inversé, je te prie d’accepter l’expression inversée de mon total mépris, à l’endroit celui-ci,

Ah ! et sur ce point on est tous d’accord, tu es bien entendu l’inverse d’un gros con…

-- 
(\_ _/)
(='.'=)
(")_(") Maître Maa

Lettre ouverte…

wp-media-11Monsieur le président, je vous fais cette bafouille, que vous lirez sûrement si vous avez des…

Avant que les critiques ne pleuvent, je précise que le texte qui suit n’est pas de M. Bouvard comme de nombreux sites sur la toile voudraient nous le faire croire.

Et quelque part, on s’en fout de savoir qui en est le véritable auteur, car ce qu’il faut retenir, c’est la justesse des propos qu’il contient.
Monsieur le président…